Prévisions des défaillances - février 2016

Investigación económica

  • Australia,
  • Austria,
  • Económico general

10 feb 2016

Les insolvabilités devraient chuter de seulement 3% dans les marchés avancés en 2016, la performance la moins bonne depuis 2012.

Résumé :

  • Atradius prévoit une très légère, voire pas d'amélioration en ce qui concerne les insolvabilités dans la plupart des marchés avancés en 2016. Une amélioration de seulement 3% est prévue, la plus faible depuis 2012.
  • L'environnement concurrentiel et les prix bas des matières premières augmentent les risques commerciaux et les faillites pourraient croître en dépit du renforcement des économies nationales.

Augmentation des risques commerciaux en 2016

Dans de nombreux marchés, les risques commerciaux devraient augmenter en 2016 après les développements positifs observés en 2015. Atradius prévoit une très légère, voire pas d'amélioration dans la plupart des marchés en 2016, avec des risques de détérioration importante - résultant des faibles prix du pétrole, de la politique monétaire des États-Unis et de l'impact incertain d'un ralentissement économique sur les marchés émergents.

Le faible niveau des prix des matières premières continue de peser sur les perspectives des pays tributaires des produits de base. L'Australie et la Norvège, où les exportations liées aux produits de base constituent plus de 60% du total des exportations, en font partie. Alors que ces deux économies, aidées par une dépréciation de la monnaie et un assouplissement de la politique monétaire, s'adaptent lentement, le nombre de faillites devrait augmenter de 6% en Australie et demeurer constant en Norvège. Les niveaux absolus restent supérieurs aux niveaux d'avant la crise dans les deux pays: respectivement +22% et +42%. L'Amérique du Nord sera également soumise à la pression exercée par les prix bas du pétrole étant donné les investissements restreints dans le pétrole américain et canadien, qui est relativement cher. L'insolvabilité devrait rester inchangée au Canada et chuter de seulement 2% aux États-Unis.

 

Insolvency Matrix 2016

 

Le cycle de resserrement monétaire de la Réserve fédérale pourrait stimuler les entreprises américaines en augmentant le prix des prêts commerciaux. Cependant, les divergences en matière de politique monétaire entre les États-Unis et les marchés les plus avancés rendent les actifs américains plus attrayants pour les investisseurs internationaux, ce qui devrait améliorer les liquidités globales des États-Unis, mais qui pourrait, ailleurs, avoir un effet contraire.

En particulier pour les pays de la région d'Asie-Pacifique - l'Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande - l'agitation des marchés émergents, stimulée par le ralentissement en Chine et les faibles prix des produits de base, constitueront un obstacle pour les entreprises. Une plus faible demande dans les marchés émergents, exacerbée par des monnaies locales plus faibles, continueront également de peser sur les entreprises exportatrices dans la zone euro, aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Danemark, où les insolvabilités restent 58% supérieures par rapport à 2007.

Reprise économique de la zone euro

En accord avec la reprise économique soutenue dans la zone euro, l'environnement commercial devrait connaître des améliorations pour l'année à venir. Avec seulement -5% sur l'ensemble des défaillances, l'amélioration est moitié moins élevée qu'en 2014, alors que l'économie était beaucoup plus fragile. Le nombre d'entreprises qui devraient faire faillite en 2016 est également 67% plus élevé qu'en 2007.

La Grèce, en particulier, pèse sur les perspectives de la zone euro avec une nouvelle augmentation de 5% des faillites d’entreprises prévue pour 2016, après les 10% estimés en 2015. L'instabilité politique, la faible consommation et les contrôles des capitaux continuent d'engendrer un environnement opérationnel très difficile pour les petites et moyennes entreprises qui dominent l'économie grecque. L'actuelle crise des dettes publiques de la Grèce a plus que quintuplé les taux d'insolvabilité par rapport à 2007.

Le niveau de faillites d'entreprises dans les pays périphériques de la zone euro demeure nettement plus élevé qu'avant le début de la crise financière mondiale. Le niveau du Portugal est 4,4 fois plus élevé qu'en 2007; en Italie, 2,8 fois plus élevé et, en Espagne, 2,5 fois.

Globalement, les choses devraient s'améliorer le plus aux Pays-Bas et en Espagne en 2016. La reprise économique prospère de l'Irlande en 2015 devrait ralentir légèrement cette année, avec des insolvabilités qui devraient chuter de 6% et, comme en Espagne, demeurer à plus du double d'avant la crise de la dette.

 

Insolvencies changes 2015- 2016

 

 

Les faillissements (% par année)

 

Insolvency growth per annum

 

Nombre de faillissements, index

 

Insolvency level index

 

 

 

 

Disclaimer y Buró de Entidades Financieras

Este informe se presenta, con fines de información únicamente y no está pensada como una recomendación en cuanto a las transacciones particulares, inversiones o estrategias en modo alguno a cualquier lector. Los lectores deben tomar sus propias decisiones independientes, comerciales o de cualquier otro tipo, con respecto a la información proporcionada. Aunque hemos hecho todo lo posible para garantizar que la información contenida en este informe sea obtenida de fuentes confiables, Atradius no es responsable por los errores u omisiones, o por los resultados obtenidos del uso de esta información. En ningún caso Atradius, sus corporaciones o empresas relacionadas, afiliadas y subsidiarias, ni los socios, agentes o empleados, serán responsables por cualquier decisión o medida adoptada con base en la información en este informe, o por ningún daño directo, indirecto, especial, incidental o consecuente, resultante del uso de la información de las declaraciones hechas en este documento. BURÓ DE ENTIDADES FINANCIERAS ¿Qué es el Buró de Entidades Financieras? Es una herramienta de consulta y difusión con la que podrás conocer los productos que ofrecen las entidades financieras, sus comisiones y tasas, las reclamaciones de los usuarios, las prácticas no sanas en que incurren, las sanciones administrativas que les han impuesto, las cláusulas abusivas de sus contratos y otra información que resulte relevante para informarte sobre su desempeño. Con el Buró de Entidades Financieras, se logrará saber quién es quién en bancos, seguros, sociedades financieras de objeto múltiple, cajas de ahorro, afores, entre otras entidades. Con ello, podrás comparar y evaluar a las entidades financieras, sus productos y servicios y tendrás mayores elementos para elegir lo que más te convenga. Esta información te será útil para elegir un producto financiero y también para conocer y usar mejor los que ya tienes. Este Buró de Entidades Financieras, es una herramienta que puede contribuir al crecimiento económico del país, al promover la competencia entre las instituciones financieras; que impulsará la transparencia al revelar información a los usuarios sobre el desempeño de éstas y los productos que ofrecen y que va a facilitar un manejo responsable de los productos y servicios financieros al conocer a detalle sus características. Lo anterior, podrá derivar en un mayor bienestar social, porque al conjuntar en un solo espacio tan diversa información del sistema financiero, el usuario tendrá más elementos para optimizar su presupuesto, para mejorar sus finanzas personales, para utilizar correctamente los créditos que fortalecerán su economía y obtener los seguros que la protejan, entre otros aspectos. Puedes consultar la información relativa al Buró de Entidades Financieras, tanto de Atradius Seguros de Crédito. S.A., como de todo el sector asegurador en el siguiente enlace: http://www.buro.gob.mx